• foncier-geometre-boisBornage contradictoire
  • Plans d’alignement
  • Divisions foncières – Document modificatif du parcellaire cadastral
  • Descriptifs de terrain à batir
  • Création de servitudes
  • Certificats d’urbanisme
  • Dossiers de déclaration préalable à une division d’un terrain à batir
  • Lotissements – permis d’aménager
  • Plans et états parcellaires
  • Divisions d’immeubles en copropriété
  • Division en volumes

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Joindre un fichier à votre message

Le bornage

bornageLe bornage est indispensable, notamment, pour :

  • Garantir la limite du bien foncier
  • La création d’un terrain à bâtir
  • La division de terrains déjà bâtis et à bâtir,
  • La construction de bâtiments à proximité d’une limite,
  • L’édification de clôtures, la plantation d’arbres ou d’arbustes,
  • Le respect des distances (prospects).

Le bornage n’est traité que par un seul article du code civil :

Article 646 du Code Civil

Tout propriétaire peut obliger son voisin au bornage de leur propriété contiguë.
Le bornage se fait à frais communs.

Voir l’article

Seul le bornage contradictoire, effectué par un géomètre-expert, en présence des riverains concernés préalablement convoqués, définit juridiquement et matérialise sur le terrain les limites des propriétés privées apportant toutes les garanties aux propriétaires concernés.


Le bornage amiable est une procédure écrite et contradictoire.


Procédure mise en place pour un bornage amiable

La division foncière

Document Modificatif du Parcellaire Cadastral (DMPC)

Le DMPC est la création conventionnelle d’une future limite à l’intérieur d’une même propriété.

Elle est généralement effectuée en vue d’une vente, d’une donation, d’un partage de famille, d’une expropriation.

Elle peut également être demandée pour des raisons fiscales comme l’apport en garantie par hypothèque, d’une partie d’une propriété.

Cette opération nécessite la signature par les parties d’un acte notarié ou administratif, avec annexion d’un plan coté repérant la division.

Division de propriété sans construction envisagée

Lors d’une division de propriété sans construction envisagée, le géomètre expert détermine sur le terrain l’emplacement de la limite divisoire.

Il établit ensuite le plan de division ainsi que le document d’arpentage destiné à obtenir les nouveaux numéros pour le cadastre.

Une fois le document d’arpentage fini, le géomètre envoi  le dossier au propriétaire pour signature, ainsi qu’au notaire pour préparer l’acte.

Pour une division comme celle-ci le bornage n’est pas obligatoire, la présence des voisins n’est donc pas exigée.